Pêche au Crabe

La pêche au crabe

Journal d’interventions hospitalières, états d’âme, fil de l’eau et recettes de cuisine…

Voici le premier post d’une longue série je l’espère, estampillé « la pêche au crabe ».

Les plus malins d’entre vous comprendrons la référence océanique et/ou astrologique au cancer. Pour les autres, je pense qu’il est inutile d’aller plus avant dans la lecture.

On parlera ici de chute de cheveux, de moral en hausse ou en berne en fonction de la météo, de blouses blanches et d’infirmières sexy, de pâtisseries et autres gourmandises…

Je commence la Chimiothérapie dans 3 jours avec tout l’univers fantasmagorique des effets secondaires que l’on peut lui attribuer.

À propos d’affres intestinaux qui risquent de débarquer, ma meuf*, en apprenant la terrible nouvelle m’a conseillé de manger des bananes! Conseil hérité d’une aventure pour le moins idyllique avec des bretons portant bonnets et cirés sur un chalutier battant pavillon pêche éco-responsable en quête de remplir le compartiment réfrigéré de poissons en tout genres lors d’une sortie en haute mer.

Quand on a le mal de mer affirmaient ses bougres, la banane à l’énorme avantage d’avoir le même goût en entrant qu’en sortant… Voilà qui rend ce fruit miraculeux tout à coup, contrairement à leur pêche du jour.

* : J’ai mis « ma meuf » car je n’aime pas l’appellation « ma femme ». D’une part, nous ne sommes pas mariés et, d’autre part, cette notion d’appartenance de « MA Femme » comme si elle était ma propriété me dérange un peu.Vous n’avez jamais remarqué ce truc bizarre, pour l’homme, on dit mon Mari. Un terme qui désigne bien la position de l’homme dans le couple, le qualificatif de Mari. Mon mari représente donc, l’homme auquel la femme, ou l’homme (ou l’enfant) est marié. Par contre, pour la femme, c’est Ma femme, autrement dit, c’est l’intégralité de sa personne qui devient ma propriété…

C’est assez drôle comme les choses changent lorsque le prisme à travers on les regarde évolue. La réalité se modifie en profondeur et certaines des vérités que l’on croyait absolues ou définitives deviennent obsolètes ou ridicules.

La chimiothérapie à toujours sonné à mes oreilles et probablement aux vôtres comme une porte de sortie peu enviable, une chose effrayante, difficilement dissimulable et relativement pénible à vivre, aussi bien pour la victime que pour l’entourage d’ailleurs. L’image de mon père, de grand père André ou de ma grand-mère Lulu finissant par lâcher prise n’aide en rien à positiver, c’est une certitude.

Elle sonne aujourd’hui d’une tout autre musique, un moyen unique de continuer à faire des conneries et des plus grosses encore, à reprendre 2 fois des pâtes et surtout comme une expérience de vie incroyable et la possibilité d’en découvrir plus sur moi même et les autres.

Quand tu apprends la nouvelle à tes proches, ils prennent tous, autant que faire ce peut, un air concerné, empathique et surtout ils endossent avec ferveur le rôle de la personne rassurante qui t’explique comment tout va bien se passer. Je crois que le pire, c’est quand ils ont le cas d’un proche à te raconter…

Bref, j’avoue avoir un avis partagé sur la question et je manque surement d’expérience et de recul sur tout cela.

Je ne doute pas de la sincérité absolue de leurs propos et de leur gestes tendres, bien au contraire. Je suis profondément touché de recevoir autant de compassion et d’être tout à coup le centre de leur intérêt voir, le coeur du débat du jour au sein des grandes tablées familiales ou des apéros entre potes.

Car oui, c’est même assez jouissif et gratifiant pour être honnête d’avoir ce truc à dire en société, assez imparable pour attirer l’attention de ton interlocuteur direct…

– Hey, Qu’est-ce que tu as fait pendant tes vacances ?
– Je suis allé polluer de ma présence les plages de la mer Méditerranée, et toi ?
– Ben, j’ai un cancer (À dire avec aplomb et un grand sourire, effet garanti !)
– !!! ? !!! Consternation, Bouche bée, moment de silence, puis : Nooonnnn! Mais c’est horrible, C’est pas possible ! À ton age ???

A vrai dire, ce qui me gène le plus, c’est le renouvellement de la discussion avec 20, 30, 50 personnes…

Conseil #1 : Nommer des émissaires !

Le plus dur dans ce genre d’épreuve, c’est d’être au bord d’une piscine avec un énorme pétard main gauche et une Caïpirinha main droite (merci Sab) à raconter des conneries et recevoir ce petit texto malicieux qui sonne comme un rappel à l’ordre. Ah oui, c’est vrai que j’ai un cancer, j’avais zappé… Il vient d’un pote oublié ou d’un oncle éloigné disant à quel point il est triste et pense à toi… Le pire étant ceux des collègues de travail dont je ne me rappelle même plus l’existence et encore moins leur prénom.

Pour éviter les palabres sur mon état de santé, j’ai donc nommé des émissaires, ou des secrétaires, c’est selon.

Ainsi, ma chère et tendre femme (euh… meuf), s’occupe des amis et de ma belle famille. Ma pauvre mère s’occupe de la paperasse, de la famille proche, des cousins éloignés que je ne connais même pas et des amis de la famille qui semblent concernés aussi. Mon cousin préféré s’occupe des innombrables potes (la dernière fois que j’ai compté, ils étaient au moins 2)

J’ai comme cela, tout le temps de trainer mon spleen à l’écriture de ce blog et je trouve l’exercice de plus en plus interessant.

— J’arrête ici, ma fille (Je t’embrasse) a faim et il est 14h !!! (OMG, Père indigne !)

Franck
41 ans et un cancer, c'est le moment d'écrire ou jamais...
3 commentaires
  • Lepage
    Répondre

    Je te découvre, Franck, et j’ai très envie de soutenir un « combat » comme le tien
    Bravo tu as la meilleure attaque face à cette maladie et tu vas gagner la bataille car désormais avec toi il y a une armée de gens simples qui admirent ta démarche et qui te soutiennent
    Ma devise je te l’offre « devant devant toujours devant pour mieux sentir d’où Vient le vent »
    Avec toi
    Craquotte 33

  • Roxylili
    Répondre

    Bonsoir Franck,
    Je te suis dans ton combat grâce à ton blog depuis plusieurs semaines maintenant et te soutiens. Bon courage 😊.

    1. Franck
      Répondre

      Merci Roxanne pour ton gentil message !
      Bisous et bonnes fêtes de fin d’année 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :