Journal Chimiothérapeutique

Chimio #1 – J+4 – Cortancyl mon amour

Moral : 9/10 – Météo : De Dingue – Poids : 89kg – Inspiration : Fébrile

Une journée qui commence extrêmement mal. Je suis catastrophé, bouleversé, chambardé, effondré !!! J’ai pris 4Kg pendant le weekend !!! Non mais 4Kg quoi ! ?!!!

Je ne pensais même pas cela possible, d’un point de vue purement physique s’entend!

Alors, oui, c’est vrai qu’hier soir, j’ai repris deux fois des pâtes mais d’habitude, j’en reprends trois… et sans compter que j’ai deux bouches à nourrir à présent…

Bon, il faudra quand même surveiller tout cela de prêt.

Cet été je me suis permis quelques écarts me disant que j’aurais tout loisir de perdre les kilos superflux lors de la chimio. Mais là c’est pas possible, je ne vais quand même pas entamer un régime! Ce serait un comble. Il ne faut décidément jamais écouter ce que l’on raconte dans Femme Actuelle.

Petit détail que les esprits brillants* auront noté sans peine, le moral est descendu d’un point que je vais tenter de expliquer en plusieurs :

1 – Le moral à 10/10 était un peu exagéré, je dois reconnaître…

2 – Cela me permet de garder une marge de progression pour les prochains jours, malin le gars.

3 – Je tiens à rester le plus honnête possible dans la notation donc je note les variations.

4 – Je suis toujours extrêmement bien dans ma tête et dans mon corps, un peu comme les nanas dans les pubs de Loréal!

5 – …

46 – Ça va !!! Il ne s’agit que d’un point !!! C’est pénible de devoir se justifier en permanence!

Après relecture, je viens de supprimer les points de 5 à 45 qui ne présentaient qu’un intérêt mineur.

(* : J’ai mis « esprits brillants » pour faire plaisir aux plus concernés et emphatiques d’entre vous. Un peu de flagornerie, c’est malhonnête mais ça fait toujours plaisir…)

Et voilà, déjà 30 minutes que j’écris pour ne rien dire! J’entends déjà les esprits mauvais prétendre que cela ne change pas de d’habitude mais j’ai reçu des consignes strictes m’enjoignant à être plus focalisé sur le sujet traité alors, focalisons, focalisons!

Après un Weekend insolent de béatitude où pétards, alcool et course à pieds ont tenus leurs rangs habituels, voici que ce lundi matin prend des airs de « Argh, la route va être longue… »

D’après Maître Shifu dans Kung Fu Panda 3, tout est une question d’équilibre dans la vie. À moi de trouver le bon dans les prochains jours car j’ai peut-être légèrement abusé de mon moral labellisé 10/10.

Il faut dire que tout cela, c’est la faute de mon nouveau meilleur ami, j’ai nommé Cortancyl ! 60 mg de pur bonheur au goût sauvagement amer en bouche mais à l’intensité redoutable.

Un vrai concentré de bonne humeur et d’énergie ce petit gars… Le problème est semble t’il la phase de descente où je me trouve actuellement.

Ce matin donc, réveil un peu difficile, je me sens légèrement fébrile, sensible aux bruits etc. comme les prémices d’un état grippal ou d’un début de fièvre, je ne sais pas trop.

Bon, j’ai un peu honte à me lamenter et parler d’un état grippal alors que les symptômes sont passés avec un Doliprane… mais encore une fois, Il s’agit surtout de décrire la situation, les faits et uniquement les faits !

Question effets secondaires, je m’en tire très bien si les effets se limitent à cela pour la première séance.

Depuis quelques jours maintenant, je sens et ressens que le traitement est en marche dans mon corps! N’étant plus seul maître à bord, la chimio fait ses petites affaires, affaiblissant progressivement la maladie, espérons le, mais aussi tout ce qu’il y a autour. Je n’ai eu que 2 mois d’entrainement depuis l’annonce pour une course de fond qui va durer encore longtemps alors je ne suis pas prêt d’arrêter d’écrire…

Je viens d’écrire « Le traitement » ? Je pense plutôt à « La déglingue » car c’est bien de cela qu’il s’agit.

Tiens, en parlant de déglingue, j’ai quand même tenté de faire ma petite série d’exercices matinaux. Hormis le coté pathétique et assumé de la chose, la séance de ce matin devait être carrément pénible à voir de l’extérieur. Une masse disgracieuse à peine éveillée tentant de se mouvoir péniblement sur sol. J’ai tout à coup l’image traditionnelle du phoque lamentablement échoué sur une plage attendant que les orques aux abords du rivage passent leur chemin.

J’attends avec une impatience non dissimulée la séance de demain matin, les orques n’ont qu’a bien se tenir !

Franck
41 ans et un cancer, c'est le moment d'écrire ou jamais...
2 commentaires
  • MARQUIS
    Répondre

    Bjr,

    Je viens de découvrir votre blog sur votre cancer du sein. J’avoue que c’est la 1 ère fois que j’entends parler d’un cancer du sein chez l’homme !
    Si je peux vous apporter un semblant d’aide ou de conseil, allez découvrir Thierry Casasnovas et don dite Regenere https://regenere.org/
    Prenez-y ce que bon vous semble !
    Il a beau être vu comme un gourou par la médecine. Moi je le trouve génial !
    Regardez ses vidéos sur ke cancer et lisez les témoignages de personnes condamnées qui s’en sont sorties grâce à lui !
    C’est certain qu’il a des propos qui dérangent, mais je suis certaine qu’il a les solutions pour vous guérir de votre cancer !
    Je vous souhaite le meilleur dans votre guérison !
    Val

    1. Franck
      Répondre

      Merci pour votre message, je vais aller regarder ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :