Journal Chimiothérapeutique

Chimio #2 – J+12 – Passage en caisse

Moral: 9.5/10 – Météo: Beau et chaud – Poids: 85.1 – Inspiration : Été indien

Me voici devant la page blanche ce matin et, j’avoue ne pas avoir grand chose à dire. Peut être est-ce parce que tout va bien. Loin de moi l’idée de me plaindre de la situation mais le temps est long et je suis impatient de d’atteindre la date de la prochaine fournée.

Question effets secondaires etc., j’ai un système immunitaire aussi efficace au travail qu’un syndicaliste à la veille des grandes manifs SNCF des fêtes de fin d’année. Dernier exemple en date, ma douce fille adorée que j’aime a eu la bonne idée de choper une Laryngite. Je lui ai pourtant dit d’arrêter de rouler des pelles à des inconnus dans la cour d’école, mais elle n’en fait qu’à sa tête. Bref, elle en a profité pour gentiment me la refiler. Résultat des courses, ça fait 3 jours que j’ai de la fièvre, la laryngite s’est transformé en angine blanche et je suis resté une bonne partie du weekend cloué au lit. J’en prends pour 8 jours d’antibios, normal. Vivement la période de gastro à l’école, là, je me fais hospitaliser direct !

Dimanche matin, la séance de running a vite tourné au fiasco. J’ai peiné à faire 3km mais j’étais content. Il faisait beau et j’ai pu faire quelques tours de stade avec ma fille et ça c’était très cool ! Même ma meuf/femme/Caro/concubine/colocataire était là ! Comme dirait Balou, « Il faut se satisfaire du nécessaire » !

La boule à Z est totalement intégrée dans mon éco-système, aussi bien chez mes proches que chez ceux qui le sont moins. J’ai bien surpris quelques regards étonnés mais cela à souvent eu le mérite de pouvoir entamer une discussion ou un échange de regards compatissants (ou concupiscent suivant les cas…). Je m’en faisais tout un monde et voilà que cela apparait comme un détail maintenant. Avec même quelques avantages non négligeables… Je ne risque pas d’attraper des poux cette année et terminé le Shampoing !

À ce propos, si je me présente un jour aux présidentielles, je proposerai le crâne rasé comme seule et unique coupe de cheveux autorisée, un peu à l’instar du brillant Kim Jong-Hun. Il faut savoir que rien qu’en France par exemple, il se vent en moyenne 476 000 bouteilles de Shampoing par JOUR ! Le peuple me détestera probablement*, mais les baleines me remercieront.

* ça tombe bien, c’est réciproque

Hier soir tout de même, en faisant 3 courses chez Monop, j’arrive devant ma caissière favorite et d’un air guilleret elle m’assène le classique :
– Ahhhh ! Mais vous avez changé de coupe de cheveux ???
Ma voix intérieure de petit connard parisien me dit :
– Hum, quelle perspicacité ! Dégaine ton « J’ai un cancer, connasse! », ça lui enlèvera ce petit sourire béat !
Moi : – Ahah ! Oui… d’un air gêné. Vous trouvez que ça me va bien ?
Et elle de répondre :
– Vous avez la carte Monoprix ?
Voix intérieure : – Putain ! Cette caissière est aussi interactive qu’une borne automatique! Vivement les stores Amazon où le passage en caisse ne sera plus qu’un lointain souvenir.
Nous finissons cette conversation déjà bien engagée :
– Tenez voici ma carte…

Ma voix intérieure est vraiment une belle petite ordure parfois… c’est pour cela que je l’aime tant.

Quant aux stores Amazon où la caisse et sa tenancière n’existent plus dans le futur… Je me demande si Jeff Besos (Patron d’Amzon et chauve lui aussi), n’a pas eu le même type d’expérience avec une caissière… Cela expliquerai pourquoi il a décidé de toutes les supprimer !

Qu’est-ce qu’ils sont forts ces américains !!!

Franck
41 ans et un cancer, c'est le moment d'écrire ou jamais...
2 commentaires
  • Gilbert
    Répondre

    Une confidence (authentique?) de Jeff Bezos:
     » Le premier jour où Amazon a été mis en ligne, j’étais avec mes amis, devant l’écran de l’ordinateur, attendant la première commande.
    Soudain, quelqu’un achète un livre.
    Quand j’ai vu qu’il s’agissait d’un inconnu, et surtout que ce n’était pas ma mère, j’ai compris alors que je serai bientôt milliardaire.

    1. Franck
      Répondre

      Oui, l’histoire est connue.
      Le problème de l’ami JB, en plus d’être du mauvais Whisky, c’est que son but n’est plus de devenir milliardaire (il est même le premier à avoir dépassé la barre des 100 M$).
      Son but, clairement affiché d’ailleurs, est de devenir le vrai maître du monde comme dans un mauvais Nanard à l’ancienne.
      Amazon, en plus d’être le premier destructeur mondial d’emplois commence à s’insérer de façon extrêmement dangereuse dans tous économiques. De la distribution alimentaire à l’accès internet, de la livraison de lessive à la sécurisation des données militaires du pentagone pour ne citer que quelques exemples…
      Si je ne porte pas l’humain dans mon coeur, lui, le méprise et l’écrase. Dans le rayon Grands Méchants Historiques, je pense qu’il a sa place au premier rang.

      Il va d’ailleurs plus loin dans la mégalo car son projet de conquête spatiale est clairement ciblé pour foutre des drapeaux Amazon sur toutes les planètes environnantes et bien plus encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :