Fin du monde

Chimio #4 – J+11 – Mon ami Jeff

Moral: 9/10 – Physique : 8/10 – Météo: digne du réchauffement climatique – Poids: 86.5 – Inspiration : Ensoleillée

Un rapide coup d’oeil à mon article précédent me fait dire que j’ai mis la dose question apitoiement et geignement…
Je n’écris pas cela en voulant m’excuser, loin de moi cette idée. Au contraire même, cela fait partie de l’exercice et jouer les Calimero possède aussi de bons côtés que je ne détaillerai pas ici.

Le lendemain déjà, tout allait beaucoup mieux. Je serais même tenté de dire que le dernier shot de Mojito rouge est passé crème comme disent les jeunes. Très peu d’effets secondaires (comme d’habitude finalement) et, hormis une baisse de moral flagrante le lundi matin à J+4, j’ai vécu une semaine des plus réjouissantes. Moral haut, physique en rémission, que demander de plus.

Au toucher, la boule a sensiblement diminué une nouvelle fois et je vais finir par prendre goût à l’auto-palpation. De là à dire que 13 ans de vie commune limitent drastiquement les touchers respectifs du couple, il n’y a qu’un pas. Toujours est-il que la machine est une nouvelle fois repartie, direction C#5 dans un peu plus d’une semaine.

Il s’agit d’ailleurs d’une période charnière puisque je vais passer sur un autre traitement. Cette semaine s’annonce bien remplie avec des examens dans tous les sens, j’ai l’impression de retourner à la FAC et de devoir valider mon premier semestre. A la différence près que si je rate ces examens là, je risque, non pas de repiquer pour une année supplémentaire mais, de ne pas passer les fêtes de fin d’années… (Maman, c’est juste une blague… tu crois quand même pas que je vais te laisser ma part de foie gras.)

Bon, sinon, je ne sais pas quoi raconter aujourd’hui, à part que ma fille est une véritable peste et que ma meuf est un amour en ce moment, à moins que ce ne soit l’inverse ! Argh, je ne sais plus à vrai dire… J’ai l’impression qu’elles se concertent parfois pour s’échanger les rôles. En somme donc, rien de très nouveau de ce coté là non plus…

Ah si ! J’avais commencé ce blog en voulant parler de la fin du monde. Sujet au combien important à mes yeux, d’autant que j’en travaille l’argumentaire depuis bientôt 41 ans. Je serais même tenté de dire que c’était l’unique sujet qui m’intéressait au départ; le cancer ne servant que de catalyseur ou de prétexte pour écrire. Le parallèle Cancer pour moi / Humanité pour la planète était tout trouvé. Le contexte écologique, économique, social, et culturel actuel n’ayant rien à envier aux pire films catastrophe hollywoodiens, je me trouvais devant un véritable boulevard pour, d’une part, balancer au monde ce que je pensais de lui et d’autre part, arrêter d’emmerder mes proches avec cela.

Oui mais voilà !!! Un problème et non des moindres survient alors ! Etant en plein effort de pensée positive et d’auto-psychanalyse à propos du Crabe et de la vie en général, je vois mal comment je pourrais concilier toute cette « positive attitude » avec le torrent d’insanités que je pourrais balancer sur mon prochain.

J’ai surtout arrêté d’en parler, enfin, j’essaie pour l’instant, disons que ça fait partie de la thérapie. Je n’ai pas plus d’espoir qu’hier dans le changement d’attitude de l’humain face à la nature ni plus d’optimisme quant à une quelconque amélioration de la situation pour les espèces animales ou le réchauffement climatique… Je crois juste que l’on a autant de chances de sauver la planète que la France n’en a de gagner l’Eurovision. C’est malheureux à dire mais il faut vivre avec. Le fait d’en parler en permanence, dans tous les médias comme c’est la mode actuellement ne change au problème. Au contraire, ça a plutôt tendance à stresser ou angoisser tous ces pauvres gens au moment d’acheter leur lessive. Je parle bien sûr de nos échecs successifs à l’Eurovision.

Petite digression*, je souhaitais faire un article sur Jeff Bezos un jour mais France 5 s’est chargé de le faire à ma place en bien mieux. Si tu as une petite vingtaine de minutes devant toi, essaie de regarder « Le monde selon Amazon ». Ce documentaire, concis et relativement bien orchestré, retrace le parcours de cette société qui semble symboliser, à elle seule, le massacre inéluctable de l’homme par l’homme. 20 minutes de survol de tout ce que la société a de pire en elle.

Je voulais m’arrêter là mais un dernier mot… Pause dej comprise, j’ai mis 3h pour écrire cet article… soit :

  • Le temps qu’il faut à Jeff Bezos pour gagner 27 375 000 $ (Attention, ce chiffre ne contient pas de virgule, il s’agit bien de 27 millions… j’ai refait le calcul 3 fois. Basé sur ces revenus 2018)
    Rien que le temps de refaire le calcul 3 fois, soit environ 1 minute, il a encore gagné 152 083 $ (Le bougre)
  • Amazon a envoyé 1 708 400 colis partout dans le monde
  • On a tué environ 32 400 requins (et je ne parle pas du reste)
  • Il y a eu 50 328 Naissances dont 29 160 personnes supplémentaires à nourrir pour les 80 prochaines années (Naissances – décès)
  • Un que je trouve assez drôle (drôle étant relatif bien sûr) : 345 600 oiseaux ont trouvé la mort en percutant un immeuble (et ce, rien qu’aux états unis…)
  • Trois chasseurs ont été tués dans le Var (chiffres et taux d’alcool en cours de vérification…)

La bonne nouvelle du jour, c’est qu’il y a eu aussi 65 880 000 rapports sexuels dans le monde durant ces 3 dernières heures. Mais qu’est-ce que je fou là à écrire !!!

Heureusement que sur BMF TV et TF1 il y a encore des gens pour croire que le monde ne va pas si mal…

* : J’ai dit que j’allais essayer de ne plus aborder le sujet de la fin du monde, pas que j’allais réussir… Il paraît que tout le monde à le droit à l’erreur.

Franck
41 ans et un cancer, c'est le moment d'écrire ou jamais...
3 commentaires
  • Antoinetta
    Répondre

    Bonsoir,

    J’aime beaucoup votre style d’ecrire. Un peu difficile pour moi, mais ca m’aiderai a ameliorer mon Francais.

    Je suis dans votre situation mais je vais bien en ce moment.

    Beaucoup de courage depuis les Pays Bas pour vous.

    1. Franck
      Répondre

      Merci beaucoup pour votre message et très content que cela vous plaise.

      Plein de bonnes choses pour vous 🙂

  • Diane Petree
    Répondre

    It was good to hear you talking upbeat, Franck. It’s good for the (your) soul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :